Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

Éducation nationale : Vers la vulgarisation des mets locaux dans les cantines scolaires

By Stanidem décembre 05, 2022 878 0

Le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), Ibrahima Sanon, a procédé à l’ouverture des travaux de l’atelier de validation du répertoire des menus et mets à base de produits locaux par région au profit des cantines scolaires, ce vendredi 21 octobre 2022 à Ouagadougou.

Afin de lutter efficacement contre la malnutrition en milieu scolaire, le ministère de l’éducation nationale (MENAPLN) a entrepris des actions pour inclure les produits locaux dans l’alimentation des élèves dans les 13 régions du Burkina Faso. Ces actions ont porté fruit d’où la validation de cette nouvelle politique actée ce vendredi 21 octobre 2022 à Ouagadougou.

« La problématique de l’insuffisance et de la non diversité des repas offerts dans les cantines fait l’objet d’attention particulière dans le programme national de santé, hygiène et nutrition en milieu scolaire 2016-2021 », s’est justifié Ibrahima Sanon, SG du MENAPLN.

Rasmata Ouédraogo directrice générale de l’accès à l’éducation formelle
Rasmata Ouédraogo, directrice générale de l’accès à l’éducation formelle

Rasmata Ouédraogo, directrice générale de l’accès à l’éducation formelle, a indiqué que ce programme est mis en place avec le concours du Programme alimentaire mondial (PAM). Il vise à offrir un repas par jour et par enfant d’âge scolaire. A l’en croire, cela a découlé des solutions en termes de mets et de menus pour une amélioration de l’alimentation et la nutrition des enfants. Ce, afin d’atteindre les objectifs d’une éducation pour tous et une meilleure qualité de celle-ci.

« Il s’agit de voir au niveau de chaque région en fonction des potentialités agricoles, et ce qu’on a comme production pour proposer des mets et des menus qui seront utilisés dans les cantines scolaires. Ça va être un document de référence pour la cantine scolaire basée sur les productions agricoles locales », a-t-elle renseigné.

Docteur Fatoumata Ba chercheur en nutrition science des aliments à l’IRSAT
Docteur Fatoumata Ba chercheur en nutrition science des aliments à l’IRSAT

Selon les explications de Docteur Fatoumata Ba, chercheur en nutrition science des aliments à l’IRSAT, il s’agira d’un menu local et varié constitué de deux paniers au choix pour les élèves du préscolaire et du primaire, afin de leur assurer une composition complète en termes de nutriments.

« Pour les élèves du Burkina Faso, il s’agira de profiter au mieux de nos produits afin de couvrir leur besoin. Par exemple, il peut s’agir au niveau du préscolaire d’une bouillie enrichie constituée de céréales, de légumineuses, de produits forestiers non-ligneux, etc. », a-t-elle conclu.

Rate this item
(0 votes)
Last modified on lundi, 05 décembre 2022 14:46

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.